Vidéos

Les Irlandais - Une histoire de leur intégration depuis 1815

Série : Histoires d'immigrations


Par Simon Jolivet, historien et professeur à l'Université d'Ottawa, et son invité, Pierre Marc Johnson, avocat, médecin et ex-premier ministre du Québec. Animation : Dominique Poirier.

De tous les peuples qui se sont établis au Québec après 1815, ce sont les Irlandais qui ont partagé le plus activement les milieux de vie canadiens-français. Jusqu'en 1900, les Irlandais ont d'ailleurs formé, en nombre et en proportion, la plus importante communauté ethnoculturelle du Québec, devant les gens d'origine anglaise, écossaise ou italienne. C'est également à Montréal que les associations politiques et culturelles irlandaises les plus influentes du Québec s'activeront. L'histoire de l'intégration des Irlandais à Montréal se fonde pourtant sur une étonnante complexité identitaire, originale au sein de la grande diaspora irlandaise. Plus d'un siècle après l'arrivée des premiers Irlandais, leurs descendants font encore face à un état triplement minoritaire : celui d'être catholiques au sein d'un pays canadien à majorité protestante, celui d'être catholiques au sein d'une institution cléricale canadienne-française et celui d'être anglophones au sein d'une province/ville à majorité francophone. Cette situation assez insolite a contribué à favoriser la persistance d'un sentiment ethnique irlandais, « l'irlandicité », bien plus longtemps qu'ailleurs au Canada.

Production : Bibliothèque et Archives nationales du Québec / UQAM

Année de Production : 2012-2013

Durée : 60 min


Thématique abordée

Histoire
Infolettre

Recevez chaque mois un aperçu de nos nouveautés