Vidéos

Écrire en marge de l'histoire

Série : Les publications universitaires, saison 6


Malgré les qualités évidentes de notre littérature, comment expliquer le fait qu’aucun roman québécois n’ait marqué l’histoire de la littérature mondiale? Dans Le roman sans aventure (Boréal, 2015), Isabelle Daunais, explique en quoi la situation politique et historique du Québec permet de comprendre un tel phénomène. Maintenu en marge de l’histoire mondiale par son éloignement géographique et par son isolement politique, tous les facteurs qui auraient pu nourrir un imaginaire révolutionnaire et bouleversant pour l’aventure humaine ont été affaiblis dans notre conscience collective. La très grande majorité des romans en fait preuve en mettant en scène des histoires idylliques dans lesquels les personnages ne sont jamais réellement traversés par de grandes transformations. En somme, pour la professeure de littérature à l’Université McGill, le roman québécois traduit la condition québécoise : le Québec n’était pas au cœur des grands bouleversements de notre civilisation et ne l’est pas davantage aujourd’hui.

Production : Productions Ebico

Année de Production : 2015

Durée : 30 min


Thématiques abordées

Société, Littérature
Infolettre

Recevez chaque mois un aperçu de nos nouveautés