Vidéos

Catherine Tardif

Série : Visages de la danse, saison 4


« Un bon interprète reste en contact avec l'état de recherche du désir de l'autre, en oubliant à la rigueur qui il est pour devenir l'instrument de l'autre. »

Pour la chorégraphe Catherine Tardif, l'improvisation devient bien souvent le point de départ du processus créatif. Demandant aux interprètes de participer activement à la recherche du mouvement, elle les amène à trouver leur voix intérieure -faisant d'eux des cocréateurs. Mais la chorégraphe est également interprète : comment Catherine Tardif raccommode-t-elle ces rôles d'initiatrice et d'instrument, qu'elle conçoit comme deux vases communicants nécessaires à l'élaboration de toute pièce?

Avec des extraits de :
- Qu'est-ce qui est noir et blanc et qui fume (1982)
- Léopold et Maurice (1994)
- Trio Métal (2002)
- Un show western (2004)
- 6,3 Évanouissements (2014)

Production : Circuit-Est centre chorégraphique et Canal Savoir

Année de Production : 2015

Durée : 60 min


Thématique abordée

Spectacle
Infolettre

Recevez chaque mois un aperçu de nos nouveautés